Semplicità ( Xavier Malandran – Masterchef) Saint-Jean-Cap-Ferrat – Archive

Ce restaurant a fermé ses portes en octobre 2013. Lire par exemple l’article du quotidien régional Nice Matin à ce sujet.

Catégorie : Brasserie.
Avis : Décevant (ardoise du déjeuner).
Prix : Raisonnable.

En toute simplicité, Xavier Malandran, finaliste de la saison 2 de l’émission Masterchef de TF1, a décidé d’ouvrir son restaurant dans le centre-ville de la très chic prequ’île et commune de Saint-Jean-Cap-Ferrat. Et en toute simplicité, ce restaurant se nomme La Semplicità.

IMG_1734Une belle terrasse, qui se prolonge vers le port et offre une vue imprenable sur la Baie des Fourmis, une certaine recherche dans le cadre, contemporain et un peu froid à l’intérieur, lounge à l’étage, jouant sur les contrastes entre les chaises de cuir noir, les nappes blanches et quelques touches de violet en terrasse : le décor est planté.

Le déjeuner se décidera parmi les plats inscrits sur une ardoise qui passe de table en table. Les propositions sont peu variées, mais les prix contenus : salade niçoise (14 €) ou exotique (15,50 €), tartare de saumon du chef (18 €), tartare de bœuf poêlé façon Semplicità (19 €), duo de la mer et légumes de saison (29 €), filet de loup et légumes du moment (23 €), pavé de saumon aux épices du sud (21 €), melon jambon (16 €), hamburger frites (19 €) et hamburger provençal (19 €). Il nous est précisé à la commande que les salades sont copieuses.

Plus de 40 minutes pour que la salade exotique arrive à notre table : pas d’assaisonnement (à faire soi-même), des ingrédients très sagement rangés, le kiwi coupé de façon grossière, la mangue écrasée, enfin les petites crevettes qui viennent plus probablement du congélateur que de l’étal du poissonnier, pour tout dire je n’aime pas beaucoup. À la décharge du chef, présent en cuisine le jour de notre déjeuner, la salade niçoise de notre table voisine a meilleure allure.IMG_1733

Suit un hamburger frites. Il y aura débat à table sur les frites : sont-elles faites maison ou pas ? À mon avis oui. B. m’assure du contraire. L’assemblage du hamburger n’est pas des plus soignés, mais l’assiette reste sympathique.

Le duo de deux poissons (loup et saumon, grillés) s’avère de bonne tenue. La garniture est un peu trop huilée (problème récurrent dans les établissements de la Côte d’Azur).

Nous choisirons les desserts à la carte, l’occasion de jeter un coup d’œil rapide sur les plats proposés le soir. Ils n’ont rien à voir avec l’ardoise et semblent nettement plus construits et ambitieux.

Des desserts dignes des meilleures tables de la région. Florent Dupuis, l’associé de notre ancien candidat, nous expliquera que le chef pâtissier du Majestic à Cannes, un de ses amis, a participé à leur élaboration avec le chef.IMG_1738

Le restaurant de Xavier Malandran et Florent Dupuis propose une cuisine simple et conviviale au déjeuner. À l’exception des desserts, les assiettes sont parfois inégales et le tout peut manquer un peu de soin dans les détails. Je critique, je critique, mais nos deux associés sont sans doute encore en rodage et le résultat reste d’un honnête niveau pour la Côte d’Azur.

Le service est encore un peu désorganisé, ce qui explique en partie l’attente importante. La réservation n’est pas nécessaire, en tout cas pas au déjeuner, pas en semaine. Pas de voiturier mais on trouvera facilement une place pour se garer vers le port.

En Résumé :

Le(s) plus : Le cadre, la très belle vue depuis la terrasse. Les desserts, d’une grande finesse. Le Ruinart rosé à la coupe.
Le(s) moins : Au déjeuner, une cuisine conviviale, mais inégale. Trop d’attente.

Conclusion : Un restaurant traditionnel et convivial au déjeuner, qui se cherche sans doute encore un peu.IMG_1730

La Semplicità
2, avenue Denis Semeria
06 230 Saint Jean Ca Ferrat
Tél. : 04 93 76 03 97
www.la-semplicita.fr
contact@lasemplicita.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


8 + un =