Nobu (Hôtel Fairmont) Monte-Carlo

IMG_1778_FotorCatégorie : World.
Avis : Très Bien.
Prix : Hors de Prix.
Statut :  Dîner Anonyme.

いらっしゃいませ ! Irrashaimasse ! Depuis le 9 décembre 2014, cette expression honorifique utilisée à Tokyo pour accueillir un nouveau client résonne à Monte-Carlo, au sein du tout nouveau restaurant Nobu. Ouvert tous les soirs de l’année, et localisé au premier niveau de l’hôtel Fairmont, Nobu Monte-Carlo reprend la formule à succès de cette enseigne, une cuisine subtilement métissée, au croisement des traditions culinaires japonaises et péruviennes. 

IMG_1767_FotorDu Pérou apparaissent en bonne place les incontournables cheviche (au homard, crevettes, fruits de mer ou tomates) et les tiradito (saint-jacques, poulpes ou fruits de mer). Du Japon, les sushis et sashimi, en mode traditionnel ou new-style, des sushi roll au thon, à la sériole, à la peau de saumon, à l’oshinko ou encore au concombre et ume shiso, enfin vingt propositions de tempura, parmi lesquelles patate douce, potiron, crevette et saint-jacques.

Sur un mode nettement plus cross-over, on retiendra des Nobu Plats Chauds le black cod yuzu miso, le bar du Chili rôti à la sauce jalapeno, la poêlée de crevettes sauce spicy garlic, enfin le black cod au poivre noir, sauce teriyaki au vinaigre balsamique et l’entrecôte de boeuf anticucho.

IMG_1765_FotorEnfin, les amateurs manqueront pas la salade d’épinards, un must, que l’on choisira au homard ou nature. Elle est saupoudrée d’une poudre de miso séchée, une création de Nobuyuki Matsushisa.

À un léger twist méridional près (concombre, tomate, ciboulette) sur tel ou tel plat, on retrouve très exactement, et presque au millimètre, les assiettes servies dans les enseignes Nobu aux quatre coins du monde. Les fans seront comblés, les autres ne manqueront pas de découvrir un style novateur en son temps, qui a marqué notre gastronomie contemporaine en proposant l’ouverture de nouveaux champs d’expérimentation et de créativité.

IMG_1752_FotorRéservation fortement conseillée, y compris en saison basse. Comptoir.

Un dernier mot sur les prix. Les différentes catégories de la carte semblent plutôt raisonnables, mais les boissons, de même qu’une multiplication des commandes « pour goûter un peu de tout » pourront facilement faire exploser l’addition si vous n’y prenez pas garde.

Sushi (une pièce) 5-10 €. Assortiment sushi ou sashimi 55 €. Nobu Plats Chauds 18-70 €. Tiradito 18-20 €. Ceviche 12-30 €. New Style sashimi 16-22 €. Salades 16-35 €. Sushi roll 7-14 €. Tempura 4-27 €. Assortiment de tempura 49 €.

Voiturier.

En résumé : 

Les plus : Une cuisine new-style nippo-péruvienne incontournable.
Les moins : L’addition au format XXL. La carte, décidément bien longue.
Le conseil : Demander une table en bordure des baies vitrées, ou en balcon si le temps le permet.

Conclusion : Pour les aficionados et les foodistas en recherche de nouveauté.IMG_1751_Fotor

Nobu Monte-Carlo
Hôtel Fairmont Monte-Carlo
12, avenue des Spélugues
MC 98 000 Monaco
Ouvert 7 jours sur 7, uniquement au dîner.
Téléphone : +377 97 70 70 97

La chaîne de franchisés Nobu, 28 restaurants dans le monde, s’est faite curieusement discrète à ce jour en Europe continentale. On compte un Nobu à Milan, et un autre à Moscou.

IMG_2783_FotorAprès une expérience ratée à Paris dans les années 90, cette enseigne a été présente de façon éphémère au Ritz puis plus récemment au Royal Monceau.

Capitale depuis longtemps habituée aux exotismes culinaires pointus, Londres compte pas moins de deux Nobu, à quelques rues l’une de l’autre qui plus est : Nobu Mayfair et Nobu Park-Lane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


deux − = 1