Restaurant Marcus Wareing at the Berkeley *** Londres Knightsbridge UK

Catégorie: Gastronomique.
Avis: Pas mal.
Prix: Elevé. 

Le restaurant Marcus Wareing At the Berkeley est le restaurant deux étoiles de l’hôtel Berkeley.

Sans doute moins connu en France que Heston Blumenthal pour son très célèbre Fat Duck et le Dinner by H. B. au Mandarin de Hyde Park, Marcus Wareing est un pur produit de l’école Gordon Ramsay dans la mesure où il a travaillé pendant plus de quinze ans à ses côtés. C’est d’ailleurs ce dernier qui lui met le pied à l’étrier en 1999 en facilitant la réouverture du Pétrus en son lieu d’origine à Saint-James, transféré à l’Hôtel Berkeley en 2003.Pourtant les deux hommes se brouillent en 2008, Gordon Ramsay part, emportant avec avec lui le nom du restaurant que Wareing renomme Marcus Wareing at the Berkeley après que l’hôtel décide de poursuivre sa collaboration avec l’étoile montante de la gastronomie britannique.

Ramsay réouvre Pétrus à la même époque avec de nouvelles équipes, mais le restaurant est loin de retrouver son lustre d’antan (de mauvaises langues décriront l’ambiance « posh clutter » de la salle) et ne décroche pas même une étoile.

Quant à Markus Waering, il a entre temps reçu deux macarons. En 2009, le Harden’s London Restaurants Guide le place devant son ancien mentor dans la liste des meilleurs restaurants de Londres. D’après le guide Harden : « For the first time this millennium, London has a clear new best restaurant at the top end of the market .»

Alors qu’en est-il vraiment ?

Il n’y a pas vraiment de carte au Wareing mais plusieurs menus :

– Un menu Seasons of Britain : le concept est de proposer des plats composés exclusivement à partir de produits en provenance des Îles britanniques, qu’il s’agisse du lobster– homard pour l’entrée ou du grouse– coq de bruyère pour le plat principal. C’est ici que vous pourrez déguster le dessert le plus célèbre du chef : la custard tart, chestnut, spiced pear réalisé pour la Queen’s birthday celebration, ainsi que pour le programme de BBC2 Great British Menu. Le tout pour 110 £ par personne, vins compris.
– Un Chef’s menu à 140 £ (tout compris) par personne pour tous les convives dont l’originalité est que la table se trouve littéralement dans la cuisine. La vue sur les fourneaux est sans doute saisissante de cet endroit.
– Un Taste Menu à 98 £ (hors boissons) composé de 7 plats.
– Un menu A la carte à 80 £ (sans les boissons cette fois), sur lequel nous décidons de nous porter.

En entrée, nous choisissons Orkney scallops, grapes, cucumber, lime, pineapple weed : c’est clair, net et précis dans la présentation, en même temps très académique. L’originalité : un sucré-salé aux demi-raisins blancs pelés ? L’ananas est passé sur le plat trop vite pour être réellement perçu. Comme diraient nos amis britanniques : « we’re getting a sense of déjà-vu herearen’t we ? »

En plat : Cornish seabass, cauliflower, almonds. Le bar est accompagné de choux fleur en trois préparations (cru, à la vapeur et en purée) ainsi que d’amandes. On se place ici au niveau d’un « petit » restaurant gastronomique provincial en France ou d’un candidat en finale d’un show culinaire à la télévision.

Nous n’avions plus suffisamment d’énergie pour un dessert à ce moment du service donc nous avons laissé tomber notre repas ici.

À noter, un très beau chariot de fromages (français mais aussi anglais, suisses, hollandais et espagnols).

La cuisine de Marcus Wareing est appliquée, sans doute un peu maniaque, réussie en ce qu’elle est techniquement irréprochable, efficace et gastronomique. Alors pourquoi ce repas dégage t-il un sentiment d’ennui profond?

Peut-être manque t-il un peu de folie, d’épice, d’un improbable métissage qu’on serait pourtant en droit d’attendre d’un restaurant dans une ville telle que Londres et surtout d’originalité à des assiettes trop attendues.

Un dîner au Wareing nous confirme que si la capitale britannique est aujourd’hui une ville pour gastronomes (ce qu’elle ne fut pas toujours), c’est sans doute plus pour ses restaurants coréens, japonais, indiens ou autres et pour les fusions qui peuvent en être faites, que pour une improbable gastronomie au sens où nous pouvons l’entendre en France.

Que n’aurions-nous pu passer notre soirée chez SakenohanaNobu ou Coya pour n’en citer que quelques uns…

Enfin, le chef de salle, avec qui nous discutions en début de repas des bonnes adresses parisiennes, nous a proposé une visite des cuisines et de saluer le chef (présent le soir de notre repas). En fait, le « cuisine tour » et le speech l’accompagnant sont très formatés, habituels visiblement, puisque ce tour sera proposé à plusieurs autres tables de la même manière. Cette visite guidée est sans doute aussi l’occasion de présenter la « table du chef », ainsi que le Chef’s menu qui lui est associé.

Voiturier. Réservation indispensable.

Dress-code: casual chic, pas de jeans, de sportswear.

Marcus Wareing At the Berkeley
Hôtel The Berkeley
Wilton Place
Knightsbridge
London SW1X 7RL
Ouvert du lundi au vendredi midi et soir, le soir le samedi, fermé le dimanche.
+ 44 (0)20 7235 1200
http://www.the-berkeley.co.uk/marcus_wareing.aspx
http://www.the-berkeley.co.uk/ 

Une réflexion au sujet de « Restaurant Marcus Wareing at the Berkeley *** Londres Knightsbridge UK »

  1. I love the way you wrote this article. This is wonderful. I do hope you intend to write more of these types of articles. Thank you for this interesting content!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ 2 = quatre