Le Comptoir du Relais (Yves Camdeborde) Paris 6

Catégorie :  Bistrot / Gastronomique.
Avis : Très Bien.
Prix : Pas Cher.

Yves Camdeborde est considéré comme un des chefs de file de la cuisine dite de bistrot en France. Après La Régalade (Paris 14, 1992-2005), il reprend le restaurant de poche (et l’hôtel qui l’héberge) du Comptoir du Relais en plein cœur du quartier Latin en 2005.  Un chef star, une salle archi-mini, il n’en fallait sans doute pas beaucoup plus pour que l’endroit devienne en moins de temps qu’il ne m’en faut pour l’écrire, un sommet de branchitude gastronomique.

IMG_2896Le Comptoir du Relais, ce sont en fait deux propositions bien distinctes. Au déjeuner, une carte de brasserie améliorée, et le soir une proposition plus gastronomique. C’est de cette dernière dont il va être question dans la suite de cette chronique.

Le menu proposé est presque unique, quoique pas tout à fait puisque, après l’entrée, vous pourrez choisir un plat de poisson parmi deux propositions, puis de la même façon parmi deux viandes. Un plateau de fromage et un dessert complètent la formule. Ce qui donnait à peut près ceci le soir de mon dîner :

Soupe Ciboulette gingembre, accompagnée d’une gougère au parmesan.IMG_2898

Assiette de coquilles Saint-Jacques de Normandie rôties au beurre d’algues accompagnées de chanterelles poêlées.IMG_2899

Bonite de Saint-Jean-de-Luz façon Rossini ou Homard bleu européen, pennes et bisque crémeuse.IMG_2901

Poularde de chez Monsieur Duplantier rôtie au beurre Maître d’Hôtel, purée de carottes au foin et coing ou lièvre à la Royale à notre façon.IMG_2902

Plateau de fromages des Pyrénées de la fromagerie Sanders.IMG_2905

Méli-mélo de fruits exotiques, mousse de coco, croustillant orange et glace passion.IMG_2906

À l’exception de ce dessert, sympathique mais déjà-vu, on peut dire que notre repas, avec une pointe de rusticité parfaitement bienvenue et de belles présentations, classiques mais nettes, fut un beau repas, plein de charme. En somme, plus qu’une proposition de bistrot, un repas gourmant et gourmet, concocté à partir de produits nobles, régionaux, mais sans clichés ni lourdeurs.

Le plateau de fromage est laissé très généreusement à la libre disposition de la table. Un mot aussi sur le lièvre à la Royale, plat patrimonial s’il en est, à la présentation renouvelée avec goût.IMG_2903

Formule du dîner : 60 €, avec un complément de 30 € pour le homard et de 25 € pour le lièvre à la royale.

Comme je l’ai décrit dans une précédente chronique avec humour (et sans rancune !), le système de réservation pose problème. Il pose problème sans doute parce que le restaurant est très demandé, et que le personnel a visiblement des habitudes bien ancrées avec les concierges des grands palaces parisiens. Il est donc difficile de décrocher une table par téléphone et c’est bien dommage. Le résultat, une clientèle composée à très forte majorité de touristes. Votre seul espoir ? La conciergerie de votre carte de crédit si elle propose ce service, ou peut-être appeler le jour même vers 15 heures pour bénéficier d’un possible désistement.IMG_2897

Un mot enfin sur la terrasse : j’ai testé par +2 degrés à la fin du mois de novembre : il faut être sacrément motivé. Même avec le chauffage et un plaid à disposition, on finit par avoir rapidement un peu froid, surtout aux pieds. Enfin, on risque aussi depuis notre bout de trottoir l’harangue d’un mélanchoniste anarcho-syndicaliste néo-alter tendance Hugo Chavez, qui croit devoir déverser en passant sa haine de la bourgeoisie mondialisée « qui mange sur le dos des pauvres gens » (je crois que c’est ce qu’il a hurlé). Vous êtes prévenus.

En résumé:

On aime bien : Le très bon rapport qualité-prix.
On aime moins : Les desserts. Le système de réservation kafkaïen… Une terrasse froide en hiver, particulièrement pour les pieds, même avec le chauffage.

Le Comptoir du Relais 5-7, carrefour de l’Odéon

75 006 Paris
Ouvert tous les jours
Téléphone : 01 44 27 07 50

Une réflexion au sujet de « Le Comptoir du Relais (Yves Camdeborde) Paris 6 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


9 + un =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>