Kai (Yoshikazu Kitada) Paris 1 – Archive

IMG_1355

Ce restaurant a définitivement fermé ses portes au printemps 2014.

Catégorie :Japonais.
Avis : Très Bien.
Prix : Raisonnable.

Avec Kinugawa, un peu plus loin dans la rue du Mont Thabor, Kai est un des restaurants japonais « chic » du centre de Paris. Une devanture discrète, un intérieur contemporain soigné, une carte courte concentrée sur les fondamentaux de la cuisine nippone, enfin de très beaux produits constituent la formule gagnante de cet établissement.

IMG_1350On viendra sans doute sans doute ici en premier lieu pour les menus du déjeuner, parmi lesquels un menu Sashimi à 30 €, un menu Tempura à 28 € et un menu de la semaine à 25 €. Ces formules comprennent un riz blanc, une soupe miso et une entrée.

La carte et les assiettes s’embourgeoisent assez nettement en soirée, avec deux menus dégustation, respectivement à 69 et 110 €.

La touche finale est apportée par les pâtisseries Pierre Hermé, présentées sur un plateau. Les aficionados seront comblés. Les amateurs de wagashi (dont je fais partie) ne pourront pas ne pas être déçu.IMG_1354

Service attentionné et rapide, à la japonaise. Réservation non nécessaire au déjeuner. Parking payant à proximité.

En résumé :

Le(s) plus : La feuille de shiso qui accompagne les sashimis. Les pâtisseries estampillées Pierre Hermé pour les amateurs. Le cadre zen.
Le(s) moins : Les pâtisseries estampillées Pierre Hermé, déjà vues mille fois partout ailleurs dans Paris. Attention, cette fois on frise l’overdose. L’absence de comptoir.

Conclusion : Un restaurant japonais à l’ambiance chic et zen, concentré sur ses fondamentaux.IMG_1348

Kai
18, rue du Louvre
75 001 Paris
Ouvert du lundi au samedi, déjeuner et dîner. Fermé le dimanche.
Téléphone : 01 40 15 01 99

Pour les pâtisseries japonaises traditionnelles ou wagashi, nous irons donc une prochaine fois chez Toraya, fournisseur officiel de l’empereur du japon, qui a eu l’excellente idée il y a quelques années déjà d’ouvrir un restaurant / salon de thé dans notre capitale.

Toraya
10, rue Saint-Florentin
75 001 Paris

Enfin, on ne peut pas ne pas dire un mot du nouveau voisin de Kai, La Dame de Pic, d’Anne-Sophie Pic, qui a obtenu une étoile au début de l’année 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


8 − = un