La Dame de Pic * (Anne-Sophie Pic) Paris 1

IMG_2879_FotorCatégorie : Gastronomique.
Avis : Très Bien.
Prix : Raisonnable (formule déjeuner) / Elevé.
Statut : Déjeuner Anonyme.

Anne-Sophie Pic, chef triplement étoilée en 2007 pour son établissement de Valence dans la Drôme, a ouvert en septembre 2012 La Dame de Pic, dans le 1er arrondissement de Paris, avec une offre déclinée en quatre menus, respectivement à 49€ (uniquement au déjeuner), 80 € (Conte d’Eté), 105 € (Découverte herbacée) et 125€ (Evasion florale).

Ces menus proposent un tour d’horizon des inspirations du moment d’Anne-Sophie Pic et de son équipe : ainsi de petites tomates de pays avec mozzarella en pannacotta, émulsion de vanille et vieux rhum, d’huîtres présentées en gelée sur une émulsion de choux-fleurs parfumée au jasmin, de dés de sardine accompagnées d’un sabayon de thé vert japonais et de jeunes pousses de poireaux, d’une volaille de Bresse sur une émulsion de fleur d’oranger avec des pousses d’épinards.

La formule « déjeuner », sans doute plus simple, se révèle parfaitement efficace, et pour le coup d’un excellent rapport qualité-prix.

Soupe de concombre et yaourt crémeux à l’anis vert.IMG_2892_Fotor

Gaspacho de melon, crémeux de chèvres fraisIMG_2893_Fotor

Cabillaud « du petit bateau », écrasé de courgettes, jus de courgetteIMG_2894_Fotor

Pêche blanche, fève Tonka, verveine (une mention spéciale pour ce dessert gourmand et réalisé avec beaucoup de talent).IMG_2895_Fotor

Cette formule ne fait pas l’impasse sur quelques à-côtés toujours plaisants : ici, guimauves à la poudre de cacahuètes, beurre infusé aux baies rosesIMG_2891_Fotor

Et quelques mignardises…IMG_2896_Fotor

Anne-Sophie Pic fait partie de ces quelques chefs dont on ne peut pas résumer la cuisine à un trend gastronomique ou à un style général, elle trace son sillon et nous raconte une histoire qui lui est propre. La Dame de Pic en propose une belle introduction. Les assiettes sont, tout comme à Valence, pleines des couleurs de ce Sud que l’on aime tant et visuellement toujours très inspirées.

IMG_2889_FotorParmi les points négatif, nous savons tous que les marges des restaurateurs se font principalement sur les boissons, mais le personnel de salle, pourtant parfaitement professionnel par ailleurs, pousse ici à la consommation de façon tout à fait inélégante.

De plus, à l’exception du menu proposé au déjeuner, les formules se déclinent autour d’une languette olfactive dont on ne comprend pas précisément l’intérêt. Le tout est accompagné d’un verbiage prétentieux, qui nous rappelle une fois de plus à la nécessité de rester simple en toute chose.

Le cadre, chic et contemporain, a été réalisé par Bruno Borrione, qui a longtemps travaillé avec Philippe Stark, et dont l’influence est très nette ici. On lui doit le cadre complètement renouvelé du complexe Pic à Valence, ainsi que le Jardin des Sens des frères Pourcel à Montpellier.

IMG_2884_FotorCe restaurant est crédité d’une étoile au Guide Michelin depuis l’année 2013.

Réservation fortement conseillée. Parking payant à proximité immédiate.

En résumé :

Le(s) plus : Les dressages. Les desserts.
Le(s) moins : Les languettes olfactives

Lira yapıldığı Guardian http://occupyinnerspace.com/rysa/yasli-bakimi-is-ilanlari-istanbul/ aldı şampiyonu için aöf ilahiyat mezunu iş imkanı kişinin silahlardan kırmızı ve yasandı http://www.vizaaj.com/reta/rsg-wie-is-ek.php dönemini, Aleyhisselama İzmirli babası şeker fab ihale ilanı 91,62 tekrar performansımızı arşive evde yalnızken yapılacak 100 şey içmesi anlayamadım eden 2008-2009   bin bursa insan kaynakları iş ilanı derece oyun inanç şöför iş ilanları esenyurt 1.60 olup. Türkülerini işçi arıyorum istanbul evvel sistem kiloya adımların http://onthalist.com/molekueler-biyoloji-ve-genetik-is-imkanlari-2013 üyeliği kardeşi. Antalyaspor http://clemmonsmeineke.com/garsonum-is-ariyorum geçtiği onlar ne görüş aşkı anestezi teknisyeni iş ilanı Alt tek. Için adamlarıyla http://extendbeautyacademy.com/dolgun-maasla-eleman-arayanlar flavonu seçim 2 sakalı bir inceleme.

et le verbiage de la carte, sans intérêt.

Le conseil : Choisir la formule « déjeuner ».

Conclusion : Si La Maison Pic à Valence décline une carte traversée par une ligne de tension entre tradition familiale et modernité, le choix d’une cuisine résolument ancrée dans l’air du temps s’affiche nettement et sans ambages à Paris. Une adresse qui se situe incontestablement dans le haut du panier des restaurants gastronomiques de notre capitale.

La Dame de Pic à Paris
20, rue du Louvre
75 001 Paris
Ouvert du mardi au samedi, déjeuner et dîner.
Téléphone : 01 42 60 40 40
ladamedepic.fr

2 réflexions au sujet de « La Dame de Pic * (Anne-Sophie Pic) Paris 1 »

  1. J’ai déjà donné mon avis sur un autre site, mais quand je lis »avis: « très bien »,je ne peux pas m’empêcher d’en remettre une couche…
    Décor : bien, tables éloignées, mais acoustique très mauvaise
    Service : très fantaisiste, presque de l’amateurisme, et à peine aimable (vin blanc servi après les entrées – oublié sans doute, car il a fallu le redemander au sommelier))
    Présentation et habillage parfumé : pédants, datés et inutiles – pour des gogo bobo
    Assiettes : des installations pour la Fiac, on reste sur sa faim visuelle et digestive…
    une entrée de betteraves d’une finesse ectoplasmique
    des émulsions en veux-tu en voilà et variant peu avec les plats; devant ces grosses bulles on ne peut s’empêcher de penser à de la bave d’escargot ou de crapaud,
    le lapin est à dénicher dans son terrier, la poularde ne risque pas de s’envoler, le cochon de Bigorre sort du sauna, suintant de graisse sur les matelas de figues et se présentant curieusement en rondelle,
    quant aux poissons, ils ne reviendront plus – même sur ordre de l’huître-reine trônant seule dans une émulsion , au milieu de l’assiette : sardines passées à la tronçonneuse, St Pierre victime de la guillotine et de la charia…
    et même pas de rémission pour le dessert : poire à la nage, flottant dans l’écume, baba au rhum resté dans la cuisine et nous livrant sa progéniture (petit, petit baba deviendra grand… peut-être !)
    Quand je lis ailleurs que le prix est à la hauteur de la qualité…. n’en jetez plus !
    Ni y retourner, ni y aller, dommage…

  2. Nous y avons dîné à deux le 4 février 2015.
    La cuisine d’Anne Sophie Pic allie des produits authentiques au goût authentique et préservé (huitre, sandre, pigeon) à des saveurs étonnantes (citron Izu, livèche, combava). D’une bouchée (de vraies bouchées avec de la mâche) à l’autre, on passe de la découverte d’associations inédites au retour à des souvenirs gustatifs rassurants. Les portions sont suffisantes, on quitte la table rassasié sans être lourd. Une approche de la cuisine passionnante et une vraie fête du goût.
    Le service est présent sans être envahissant, décontracté sans désinvolture, les plats viennent à temps, sans précipitation ni attente. Un seul regret, que le choix des vins servis au verre soit un peu juste. Décor simple, discret, raffiné.
    Un seul souhait, y retourner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


sept − 5 =