Chat Noir – Chat Blanc (Nicolas Sikic / Benjamin Leonardi ) Nice

IMG_1837_FotorCatégorie : Bistrot.
Avis : Très Bien.
Prix : Rainsonnable.
Statut :  Dîner Anonyme.

Voici une adresse niçoise repérée à son ouverture il y a un peu plus de trois ans par le Fooding, guide spécialisé dans les adresses à tonalité bistronomique. Chat noir chat blanc est un restaurant de poche – tout juste 6 places – niché dans le vieux Nice, à une encablure du cours Saleya. 

IMG_1848_FotorSalade croquante et saucisse de Montbéliard, cabillaud à la plancha accompagné de panisses, artichauts et fenouil, bavette de Simmental et poêlée de légumes du moment ou risotto aux asperges et noix de Saint-Jacques : on est effectivement pile poil dans le créneau du guide gastro-branché, avec une cuisine efficace et sans faute mais qui ne se prend pas la tête, et des assiettes à la fois rustiques et élégantes. Bref, une belle découverte.

IMG_1844_FotorEn cuisine depuis septembre 2013, Benjamin Léonardi (Flaveur). En salle (et aux desserts) depuis l’ouverture, Nicolas Sikic (Bruno Cirino, Christian Plumail).

Entrées 10-12 €. Plats : 18-20 €.

Réservation conseillée. Parking à proximité.

En résumé :

Les plus : La bande son alternative et décalée.
Les moins : Un tout petit peu d’attente, mais tout est fait « minute ».

Conclusion : Une simple ruelle et pourtant un monde gastronomique sépare le cours Saleya et ses facilités commerciales  du restaurant Chat noir chat blanc. Prenons ce chemin de traverse.IMG_1843_Fotor

Chat noir chat blanc
20, rue Barillerie
06 300 Nice
Ouvert uniquement au dîner, tous les soirs sauf le dimanche.
Téléphone : 04 93 80 28 69IMG_1849_Fotor

2 réflexions au sujet de « Chat Noir – Chat Blanc (Nicolas Sikic / Benjamin Leonardi ) Nice »

  1. Tout à fait d’accord avec vous. En prenant les ruelles peu fréquentées du Vieux-Nice, on tombe sur quelques pépites qui méritent que l’on s’y intéresse. Malheureusement quelquefois, la pleine saison venue, les pépites se ternissent. A tester donc avant l’arrivée massive des touristes !

  2. J’adore ce restaurant, les chefs aux commandes sont sympathiques et les plats toujours excellents. La dernière fois, risotto aux poulpes et panacotto au caramel beurre salé mémorables. C’est dommage qu’ils ne bénéficient pas de plus de visibilité!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


4 + six =