Bagatelle (Allan Poulsen) * Oslo Norvège

IMG_2454_FotorCatégorie : Gastronomique / Nordic Kitchen.
Avis : Pas Mal / Bien.
Prix : Hors de Prix.
Statut : Dîner Anonyme.

Quatre heures à table pour un repas qui n’en finit pas : bienvenue à Bagatelle, restaurant historique et réputé du centre d’Oslo, crédité d’un macaron dans le Guide Michelin norvégien. Allan Poulsen en est le chef depuis 2013.

IMG_2471_FotorAllan Poulsen, trente-trois ans, est danois, il a travaillé dans plusieurs restaurants d’hôtels au Danemark et y a gagné le titre de chef de l’année en 2008. Henke Kirkeby Kro s’est vu désigné “restaurant de l’année” en 2011 par un célèbre guide local, alors qu’il en dirigeait les cuisines.

La carte qu’il propose à Bagatelle prend la forme d’un menu unique, présenté d’une façon ultra-sybilline en huit produits. En comptant les (très) nombreux amuses-bouches par quoi commencera le repas et qui viendront occasionnellement se glisser entre deux assiettes, cela nous amène en réalité à 20-25 assiettes. Accrochez vos ceintures !IMG_2470_Fotor

À la clé une inventivité néo-nordique particulièrement débridée. Pour le meilleur, on pense à un mini sandwich composé d’un parfait de foie de volaille aromatisé aux “herbes de la forêt” coincé entre deux fines tranches de grains de moutarde grillés. Mais malheureusement aussi pour le pire, notamment avec des desserts dangereusement expérimentaux, comme ce “blueberry“, en fait un espuma d’oignons sur une marmelade de myrtilles, rehaussée d’herbes sauvages ou ce “pickled celeriac“, comprendre une salade de céleri et de concombre assaisonnée de persil glacé en poudre et de billes de beurre de cacahouète glacé lui aussi. Enfin, certaines propositions, comme la poudre glacée d’oursins, n’ont aucun intérêt, simplement parce qu’elles n’ont aucun goût.IMG_2480_Fotor

D’une manière générale, la présence du céleri, en fil conducteur sur quatre ou cinq assiettes, laisse songeur. En résumé, et pour reprendre une expression typiquement norvégienne : Nok er nok ! Trop c’est trop !IMG_2478_Fotor

Menu unique à 1400 couronnes (172 €). En rajouter 600 (74€) pour le Juice Menu (chacune des huit assiettes est servie avec un jus de fruit ou de légume fait minute) ou 1100 (135 €) pour l’accord mets-vins, qui comprend pas moins de huit crus, français et allemands.

Cadre contemporain réussi, mais extrêmement sombre, voire un peu lugubre. La salle principale est aveugle. Clientèle majoritairement locale, souvent d’affaires.IMG_2461_Fotor

Réservation conseillée évidemment. Néanmoins, il est facile de décrocher une table en dernière minute.

En résumé :

Les plus : La créativité débridée du chef.
Les moins : La créativité débridée du chef. L’impossibilité de choisir un menu plus court.

Le conseil : Eviter de petit-déjeuner et de déjeuner le jour de votre dîner, et ne goûter le pain qu’en début de repas, et avec la plus extrême parcimonie.

Conclusion : Beaucoup trop d’épat’ pour une table qui a perdu depuis quelques années déjà son rang de meilleure table d’Oslo.Pour le fun peut-être, ou pour l’étrangeté de cette expérience gastronomique.IMG_2479_Fotor

Bagatelle
Bygdoy Allé 3
0257 Oslo
Ouvert uniquement au dîner, à partir de 18 heures.
Téléphone : + 47 2244 40 40
http://www.bagatelle.no/

Le destin de Bagatelle dans la taxinomie du Guide Michelin a été particulièrement heurtée. Ouvert en 1932, il a pendant longtemps été le seul restaurant norvégien à détenir deux étoiles. Il en a perdu une en 2008, regagnée en 2009. En 2011, avec le départ du chef Eyvind Hellstrom, il perd ses deux étoiles. Il regagne une étoile en 2012.

Voici quelques unes des huit assiettes principales d’un menu typique du restaurant Bagatelle :

Razor clamIMG_2474_Fotor

Sea urchinIMG_2476_Fotor

CodIMG_2482_Fotor

PorkIMG_2481_Fotor

BlueberryIMG_2483_Fotor

Pickeld CelerialicIMG_2484_Fotor

À Oslo, voir aussi le restaurant Kontrast.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


neuf + = 17

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>