Alain Ducasse at the Dorchester *** / Londres

Catégorie: Gastronomie.
Avis: Très Bien.
Prix: Elevé.

Pourquoi aller chez Alain Ducasse à Londres lorsque l’on vit à Paris, ville déjà bien pourvue en restaurants du célèbre chef franco-monégasque? Parce que c’est plus chic pardi !

Plus sérieusement, lorsque l’on parle de haute cuisine française à un britannique, celui-ci évoquera sans doute spontanément le restaurant Gavroche de Michel Roux, très grande star française de la restauration londonienne.

Néanmoins en quelques années, plusieurs de nos grands Chefs se sont installés outre-manche, avec certes plus ou moins de succès (on pense à Hélène Darroze), mais ils sont là et ils se sont inscrit dans le paysage gastronomique de la capitale britannique.

Le groupe d’Alain Ducasse, qui dirige plus d’une vingtaine d’établissements dont plusieurs à New-York et au Japon, est présent dans la capitale britannique depuis 2007 avec Alain Ducasse at the Dorchester, labellisé trois étoiles depuis 2010.

Alain Ducasse, on aime ou on aime pas, mais ce qui est sûr c’est qu’il ne faut pas le chercher en cuisine : là n’est pas le propos. Il est créateur d’un style, une haute gastronomie d’inspiration méditerranéenne et forme des collaborateurs de talent pour la mettre en musique dans différents établissements. A charge pour eux d’interpréter la partition du Chef avec style, en y incluant peut-être aussi quelques variations personnelles. Au Dorchester, cette tâche incombe à Jocelyn Herland.

La carte est simple, un Tasting Menu de 7 plats à 120 £, sinon six entrées, quatre poissons, quatre viandes, six desserts à choisir dans les combinaisons suivantes : 60 £ pour une entrée et un plat, 85 £ pour entrée-plat-dessert et enfin100 £ pour entrée-poisson-viande-dessert.

Si nous sommes indéniablement ici dans le registre de la French Cuisine, les ingrédients font honneur à l’entente cordiale puisqu’ils sont français ou britanniques selon.

Nous commençons donc par un Dorset crab two ways, c’est-à-dire un duo de tourteaux du Dorset en chaud-froid très réussi. En espuma justement relevé pour la partie chaude, en tartare surmonté de légumes et salade méditerranéene pour la partie froide.

Le Sauté gourmand of Lobster se compose d’un homard accompagné de quenelles de volailles truffées et pâtes mi séchées en sauté.

Les plats reprennent un registre gastronomique hexagonal plus traditionnel, avec un « Pithiviers » of wild duck, fondant chicory, rouennaise sauce : soit un canard en un feuilleté très croustillant, accompagné d’une sauce rouennaise ou un Limousin milk-fed Veal loin (une belle pièce de grenadin de veau de lait du Limousin, carottes jaunes et oranges, vrai jus).

Parmi les desserts, nous nous portons sur un exotic fruit contemporary vacherin, en fait deux boules de glace surmontées d’un coulis de fruits exotique, décevant.

A quelques produits et au dessert près, c’est la cuisine d’Alain Ducasse hier au Plaza Athénée,  aujourd’hui au Meurice, que l’on retrouve ici, dans une version sans doute un peu formatée et dans tous les cas beaucoup plus traditionnelle.

Le service est français pour l’essentiel. Je ne comprends juste pas pourquoi il leur est si difficile de s’exprimer dans notre langue.

Le cadre, contemporain et parfaitement original, a été créé par Patrick Join .

A noter, plusieurs salons peuvent être réservés (200 pounds pour le plus petit, quelque soit le nombre de convives), et pour chacun vous pourrez choisir votre service dans une sélection de vaisselles Hermès et de verres de la cristallerie Saint-Louis.

En résumé:

Le(s) plus: Une belle cuisine qui fait honneur à notre tradition française.
Le(s) moins: Le rattage complet pour le dessert que nous avions choisi.

Conclusion: Une table d’exception qui s’adresse surtout aux Anglais.

Alain Ducasse at the Dorchester
The Dorchester
Park Lane
London W1K 1QA
Tél. +44 0 20 7629 8866
Fax. +44 0 20 7629 8686
alainducasse@thedorchester.com
www.thedorchester.com
www.alain-ducasse.com
www.alainducasse-dorchester.com

Parmi les autres restaurants d’Alain Ducasse:

Le Jules Verne, une étoile au guide Michelin, animé par le jeune chef Pascal Féraud, se trouve au deuxième étage de la tour Eiffel. Une promenade bien calibrée parmi quelques assiettes emblématiques de la cuisine française. Sympa. La vue, évidemment, est exceptionnelle.

Jules Verne
5, avenue Gustave Eiffel
75 007 Paris
Tél: + 33 1 45 55 61 44
www.lejulesverne-paris.com

 

Trois étoiles au compteur pour une cuisine ducassienne en diable au Louis XV à Monte-Carlo. Tarifs exorbitants voire prohibitifs, sauf pour un menu all-inclusive à 140 €. Le cadre est éblouissant.

Le Louis XV
Hôtel de Paris
Place du Casino
98 000  Monaco
Tél: + 377 98 06 88 64
fr.hoteldeparismontecarlo.com/restaurants-bars/louis-xv-alain-ducasse

Aussi: Benoit, pour lequel nous vous proposons une chronique. Ce lieu estampillé Ducasse retrouve (et renouvelle?) l’esprit bistrot.

Benoit
20, rue Saint-Martin
75 004 Paris
Tél.: + 33 1 42 72 25 76
www.benoit-paris.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


− un = 7