Manko (Gaston Acurio) Paris 16

IMG_6352_FotorCatégorie : World.
Avis : Très Bien.
Prix : Elevé.
Statut : Déjeuner Anonyme.

En voilà un qui s’est fait attendre. Une attente littérale car c’est avec plus de cinq mois de retard sur le calendrier initial que le restaurant Manko a ouvert ses portes au public, au numéro 15 de l’avenue Montaigne à Paris, en plein coeur du triangle d’or. Adidas Ultra Boost France Attente aussi dans la mesure où elle se faisait désirer à Paris, cette cuisine péruvienne authentique, réputée dans toute l’Amérique du Sud, qui a colonisé depuis quelques années déjà de nombreuses capitales.

IMG_6377_FotorOn pense à Londres bien-sûr, ville qui fait a fait preuve d’un dynamisme certain en la matière. Mais il est vrai que le cosmopolitisme culinaire y va de pair avec une faible tradition gastronomique nationale, particulièrement poreuse aux influences étrangères, françaises et autres. On pourrait tout aussi bien évoquer Los Angeles ou New-York. À Paris, il y a bien eu La Cevicheria, mais nous n’avons pas été convaincu.IMG_6355_Fotor

Alors ce Manko, ouvert par Gaston Acurio, un cuisinier star de 46 ans à qui l’on doit le renouveau de la cuisine péruvienne dans le monde et qui possède déjà une quarantaine d’établissements, on l’attend de pied ferme.

Avenue Montaigne, il a mis en place une équipe internationale qui travaille en cuisine complètement ouverte à partir de poisson frais, livré chaque jour directement par le pêcheur.

La prise de commande est extrêmement didactique. Tips y tendencias Passons, car on se repère facilement au fil d’une carte qui consacre un chapitre à chaque spécialité.IMG_6370_Fotor

On commence par le ceviché. Nombreux sont désormais les chefs hexagonaux qui proposent cette spécialité péruvienne, sans doute la plus connue à l’étranger, mais peu la réussissent réellement. Moda Le ceviche est composé de dés de poisson cru mariné dans un leche de tigre, du jus de citron mélangé à un fumet de poisson, avec coriandre, oignon et surtout du piment. Le problème en France vient toujours de ce fameux leche, et de l’absence de piment. Acheter Adidas Ultra Boost Autant le dire de suite, chez Manko, le ceviche est parfait.

Spécialité voisine du ceviché, le tiraditos se caractérisé par la découpe du poisson cru, émincé à la façon d’un sashimi (en lamelles). Il est mariné lui aussi dans un leche, quoique de façon plus subtile. La sauce est légèrement sucrée.IMG_6371_Fotor

On goûte aussi les anticuchos, de petites brochettes de viande ou de poisson grillés.IMG_6375_Fotor

Comme dans tous les restaurants de ce type, on command différentes spécialités qui arriveront à mesure de leur préparation en cuisine. Le but, c’est de goûter chaque spécialité. Le tout pour un résultat plutôt très enthousiasmant : chaque assiette est parfaitement équilibrée, justement épicée, ni trop, ni trop peu.

Para picar Menu : 65 €. Ceviches : 12-14 €. Chaussures Adidas Ultra Boost Uncaged Tiraditos : 14 €. Réservation indispensable.IMG_6354_Fotor

En résumé :

On aime bien : L’exotisme, la précision des assiettes.
On aime moins : L’absence de menu déjeuner. La salle aveugle.
Le conseil : Venir tôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


5 − un =