Petit manuel de survie à l’attention des Français qui visitent la Corée du Sud…

drapeau-coree-du-sud_FotorLa Corée du Sud est un pays où les interactions sociales sont finement codifiées, selon des règles le plus souvent non écrites, comme souvent en Asie. Voici quelques conseils qui faciliteront votre séjour dans ce pays :

Les Dos & Don’ts : 

1- Eviter de se moucher en public, et surtout jamais, absolument jamais, à table. On peut renifler, ce qui ne pose pas de problème, ou mieux, on s’éclipsera discrètement aux toilettes.

2-  Ne pas donner de pourboire, y compris à la personne qui montera vos valises dans votre chambre si vous résidez à l’hôtel ou en fin de repas. On ne donne jamais de pourboire en Corée.

3- Attention à votre garde-robe. D’une manière générale, les coréens s’habillent avec soin, y compris lorsqu’il vont dans des restaurants que nous pourrions considérer comme modestes. De plus, dans des restaurants de standing, un dress-code est souvent en vigueur. Seront exclus les chaussures ouvertes, les bermudas et les t-shirts. Le jean est accepté, mais il vous faudra porter une veste.

4- Laissez la priorité aux personnes âgées, que ce soit à table ou ailleurs. Les personnes âgées, en Corée c’est sacré.

5- Ne jamais, absolument jamais, planter ses baguettes dans du riz ou dans un aliment (valable aussi en France et dans le monde entier !).

6- Evitez de montrer vos sentiments en public. IMG_2076_Fotor

Déplacements :

7- Munissez-vous toujours d’une carte comprenant votre adresse de résidence rédigée en coréen, et ce même si vous résidez dans un hôtel que vous imaginez connu de tous (Ritz, Marriot…). Les Coréens le connaîtront sans doute, mais ne comprendront pas le nom que vous leur indiquez. Cela peut surprendre, mais dans ce pays où se joue désormais pour partie l’invention de notre hypermodernité connectée, la plupart des Coréens parlent mal, voire pas du tout, anglais et comprennent difficilement les noms propres, sauf s’ils sont prononcés à la coréenne. IMG_2064_Fotor

8- Les taxis ne vous déposeront pas toujours à l’endroit exact que vous leur avez indiqué. Là encore, munissez vous d’une carte et de l’adresse précise de votre lieu de destination écrite en coréen pour pouvoir vous faire renseigner une fois dans la rue.

9- Munissez-vous de liquidités si vous prenez le métro. Le réseau de métro est très dense à Séoul et il est facile pour un occidental de s’y orienter. Par contre, il n’y a aucun guichet et les machines qui délivrent des tickets n’acceptent curieusement pas les cartes de crédit, mais seulement des billets et des pièces. IMG_2023_Fotor

10- Ne vous offusquez pas de ce qui pourrait passer pour de petites incivilités en France. Les coréens tiennent rarement la porte à la personne qui se trouve derrière eux. Il se peut aussi qu’ils vous bousculent sans s’excuser sur un trottoir alors qu’ils s’adonnent à leur sport favori, la consultation de leur smartphone (forcément un Samsung).

Les possibles dysfonctionnements communicationnels :

11- Les Coréens (comme de nombreux asiatiques) ont du mal à dire non, ce qui peut occasionner de fâcheux quiproquos. Un exemple : la bière coréenne que vous aimez tant n’est pas à la carte du restaurant où vous vous trouvez. Réflexe typiquement français, vous demandez à votre charmante serveuse si elle n’en a pas, le tout en un franglais presque parfait. Elle vous répondra le plus souvent “yes yes” et vous apportera avec un grand sourire une bière d’une autre marque. À ce moment précis, ne faites plus aucune remarque et acceptez ce geste avec un grand sourire pour ce qu’il est : la volonté de cette jeune femme de vous faire plaisir alors qu’elle ne peut pas vous proposer une bière qu’elle n’a pas en stock. Une remarque ultérieure risquerait d’embarrasser un peu plus votre interlocutrice et ne réglerait pas la situation : si le restaurant avait la bière que vous aimez, elle serait inscrite à la carte. IMG_2101_Fotor

12- Demandez un renseignement plutôt deux, voire trois fois, qu’une. Illustration : vous vous promenez dans un des plus grands magasins de Séoul (disons le Lotte World Department Store) et vous recherchez le bureau de change. Le premier vendeur à qui vous vous adressez vous indique le 11ème étage. Après vérification, il n’y a pas de bureau de change au 11ème étage. Vous demandez donc à un second vendeur : celui-ci vous indique dans un anglais approximatif que le bureau de change est fermé car nous sommes dimanche et qu’il est désolé pour nous. Vous tentez alors votre chance une dernière fois, au 5ème étage. Le vendeur vous demande de l’attendre et s’éclipse. Trois (longues) minutes plus tard, il revient et vous indique assez précisément, dans un anglais tout aussi hésitant que son collègue précédent, une localisation, cette fois au 8ème étage. Bingo ! Vous venez de trouver votre bureau de change. La morale de cette histoire : les deux premiers vendeurs ne savaient sans doute pas où se trouvait ce bureau ou n’ont simplement pas compris votre demande. Ils ne voulaient pas perdre la face et ont préféré inventer une réponse.IMG_2112_Fotor

En toute ciconstance :

13- Ne jamais montrer de signe d’impatience, notamment lorsque vous faites la queue : faire la queue est un art dans lequel les Coréens excellent. Regardez et apprenez !

14- Ne jamais s’énerver en public, c’est extrêmement mal vu.IMG_2025_Fotor

 Voilà, vous êtes désormais prêt. Bon voyage !

2 réflexions au sujet de « Petit manuel de survie à l’attention des Français qui visitent la Corée du Sud… »

  1. 10 bis. Ne pas manger ou boire dans le métro
    11.Ter. Avoir du sang-froid quand on prend le taxi (certains conduisent trop vite ou n’aiment pas prendre les étrangers)

    • 10 bis : sans doute, je ne connaissais pas cette règle mais de fait : personne ne mange dans le métro à Séoul !
      11 ter : d’une manière générale, les coréens ont une conduite… sportive, et ça klaxonne vite pour un oui ou pour un non. Mais je n’ai pas eu de problème autre que de compréhension (et je n’ai utilisé que les taxi orange, les moins chers …)
      Merci pour votre commentaire Dominique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


− 5 = quatre