Le Gabriel ** (Jérôme Banctel) Hôtel La Réserve – Paris 8

hotel-reserve-avenue-gabriel-paris-8-facade-2Catégorie : Gastronomique.
Avis : Très Bien.
Prix : Elevé.
Statut : Déjeuner Anonyme.

Le parcours de Jérome Banctel était tout tracé : prendre la suite d’Alain Senderens dont il a été le fidèle et talentueux bras-droit pendant de nombreuses années lorsque celui si se retirerait. Et puis rien ne s’est passé comme prévu. Le grand chef, finalement décidé à vendre son affaire, a très mal géré sa communication et Banctel s’en est allé. Un mal pour un bien dans la mesure où nous le retrouvons depuis début janvier 2015 aux commandes du Gabriel, restaurant gastronomique du tout nouvel hôtel La Réserve, logé dans un hôtel particulier qui appartenait auparavant à Pierre Cardin.

hotel-reserve-avenue-gabriel-paris-8-salle-restaurantOn ne peut pas dire que la décoration brille par son originalité : Jacques Garcia fait du Jacques Garcia, c’est-à-dire un remake sans inspiration de l’Hôtel Costes. En même temps, on s’y sent déjà chez soi. Et puis, pourquoi changer une formule qui marche…

Du côté des cuisines, difficile de dire si Jérôme Banctel fait du Jérôme Banctel. Toujours est-il qu’en grand professionnel, il nous nous propose des assiettes de haute gastronomie, calibrées au millimètre près. Avec quelques belles fulgurances, comme ce pigeon de Racan mariné au cacao, accompagné de tagliatelles de sarrasin bio (un must) ou un saumon bio surmonté de ravioles fourrées au daikon, à l’aubergine fumée et au pâte de citron.IMG_1566_Fotor

Quelques assiettes plus convenues (ou bistrotières) : le cochon de lait de Burgos « croustillant » et ses carottes maraîchères au cumin ou la volaille rôtie et ses pommes de terre « poireaux ».IMG_1567_Fotor

Le foie gras de canard enserré de lamelles de pommes vertes au verjus et de gelée de yuzu ne sera pas sans rappeler la tarte « façon millefeuille » de Pascal Barbot.IMG_1563_Fotor

Un déjeuner contrasté donc, d’où se dégage la très nette impression qu’il faudra désormais compter à Paris avec ce Gabriel et suivre avec attention ce qui s’y fait. En d’autres termes, notre capitale compte une nouvelle grande table (doublement étoilée dans l’édition 2016 du guide Michelin). IMG_1571_Fotor

Menu dégustation : 115 €. Entrées : 27-65 €. Poissons : 43-59 €. Calvin Klein Bikinis Viandes : 39-59 €. Comprar Boxer Calvin Klein Fromage : 35 €. Desserts : 18-22 €. Menu entrée, plat et dessert en semaine au déjeuner : 67 €.

Réservation conseillée. Voiturier.

En résumé :

Les plus : Le cadre. L’inventivité.
Les moins :
Le conseil :

Conclusion : On pouveit raisonnablement annoncer l’étoile pour l’édition 2016 du Guide Michelin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


deux + = 10