Thoumieux (Jean-François Piège / Costes) Paris 7 – Archive

IMG_0011

Jean-François Piège a quitté Thoumieux en juin 2015. Il a été remplacé depuis par Sylvestre Wahid.

Catégorie : Gastronomique/ Bistrot / Branché.
Avis : Très Bien.
Prix : 
Assez Elevé.
Statut :
Déjeuner Anonyme.

Thoumieux, c’était le buzz gastronomique de 2009 à Paris. L’alliance de Jean-François Piège, chef doublement étoilé, anciennement à la tête du restaurant Les Ambassadeurs, avec Thierry Costes pour reprendre Thoumieux, vénérable institution du 7e arrondissement de Paris créée en 1923, a en effet surpris plus d’un commentateur dans notre capitale. 

IMG_0029Outre un petit hôtel de 15 chambres et un restaurant gastronomique deux étoiles, Thoumieux, c’est aujourd’hui une brasserie qui fonctionne sur une carte efficace et plutôt bien balancée. Passons rapidement sur quelques assiettes pile poil dans l’esprit des lieux mais sans vraiment renouveler le genre, avec un coeur de frisée, lardons, oeuf poché et croûtons, un burger frites ou un tartare de boeuf, cru ou aller-retour, on les retrouvera tout au long de l’année.IMG_0026

Et concentrons nous plutôt sur deux propositions construites autour d’un beau produit, les cèpes de l’Aveyron : celles-ci sont présentées râpées à cru en une salade assaisonnée d’un condiment d’huile d’olive Tuber magnatum pico, citron vert et parmesan ou colorées au sautoir avec un condiment de ciboulail, des noisettes fraîches et des herbes sauvages. On y retrouvera le style de Jean-François Piège, tout comme avec ce calamar sauvage préparé à la carbonara, plat signature s’il en est, ou comment faire passer les calmars pour des spaghettis. IMG_0025

Un peu plus loin, on fleurtera plus d’une fois avec de belles inspirations bistronomiques, je pense à ce quasi de veau « cuit tout doucement », accompagné de citron, parmesan et d’un condiment de riquette ou à ce ris de veau au sautoir, accompagné de son jus de cuisson et de cèpes de chataîgner.IMG_0032

Le dressage des assiettes, toujours délicat quoiqu’emprunt d’une certaine rusticité, ne manque jamais de placer avec élegance les produits cuisinés au centre de notre attention.

Vacherin, profiterole, glaces, crème caramel, tarte au citron: les desserts jouent sur une fibre régressive un peu usée et, sans être décevants, se placent sans doute légerement en deça d’attentes plutôt légitimes avec un tel chef.IMG_0012

Passons maintenant au détail qui fâche : l’addition, avec un repas complet à la carte qui tournera le plus souvent autour de 60 euros. On notera tout de même une formule déjeuner en semaine (lundi au vendredi, hors jours fériés) à 29 euros, organisée autour d’un choix séparé de deux entrées, deux plats et deux desserts.

Le service, tout en maintenant les critères de casting habituels aux établissements Costes, s’avère attentif et de très bonne tenue. Il y a peu d’attente.

La décoration a été confiée à India Mahdavi, qui signe ici sa seconde réalisation pour les Costes après Germain. Ambiance nettement Art Déco pour un salle qui affiche sans complexe des murs couverts de miroirs, des banquettes de velours rouge et des moulures dorées. Le logo a été dessiné par l’agence M/M.IMG_0030

Voiturier (attention délai un peu long pour récupérer sa voiture).

Réservation fortement conseillée en semaine, pas nécessaire les samedis et dimanches.

Pour résumer :

Le(s) plus : Une cuisine raffinée. Un bon rapport qualité prix. Les propositions de saison.
Le(s) moins : Il n’y en a pas vraiment à mon sens.

Conclusion : Entre propositions franchement brasserie, assiettes de saison et cuisine plus personnelle, une belle adresse qui permet de découvrir sur un mode ludique la cuisine d’un de nos grands Chefs.IMG_0023

Thoumieux
79, rue Saint Dominique
75 007 Paris
Tél.: + 33 1 47 05 49 75
Fax: + 33 1 47 05 36 96
Ouvert 7 jours sur 7, déjeuner et dîner
http://www.thoumieux.fr/IMG_0011

Voir aussi notre chronique sur le Café Français, nouvel établissement estampillé Costes sur la place de la Bastille, dont Jean-François Piège a participé à l’élaboration de la carte, et qui confirme la volonté de monter en gamme de ces établissements parisiens.

2 réflexions au sujet de « Thoumieux (Jean-François Piège / Costes) Paris 7 – Archive »

  1. la salle de la brasserie ex Thoumieux a ete tronconnee en deux pour l’entree du gastro et de l’hotel et du gastro, bilan ; espace micro mini, peu d’air, pas de lumiere, allers retours des gens de salle incessants et donnant le tournis dans ce rectangle a la deco mijoree, bouffe passe partout ! addition salee, bref piege a etrangers ! plus jamais pour moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


neuf − = 4