Benoit * (Alain Ducasse) Paris 4

IMG_0622_Fotor Catégorie: Brasserie.
Avis: Bien.
Prix: Raisonnable (Menu) / Elevé (Carte).
Statut: Déjeuner Anonyme.

Le restaurant Benoit n’est pas une institution parisienne à proprement parler, mais le lieu est connu. Il a été créé en 1912 et l’on y retrouve tout ce qui fait le charme (les mauvaises langues diront les clichés) d’un certain Paris: grands miroirs, banquettes, vitres gravées, vieux zinc…. 

IMG_0627_FotorAlain Ducasse a repris le restaurant en 2005 sous le label «l’esprit bistrot». Les touristes affluents et évidemment, ils adorent. On trouvera aussi ici aussi un nombre non négligeable de tables dévolues à des repas d’affaire, dans une ambiance, comment dire, plutôt masculine. Benoît est en tout cas un des rares bistrots parisiens à avoir décroché une étoile dans notre capitale.IMG_0628_Fotor

Bistrot, mais pas bistronomique, car on ne retrouvera ici rien des métissages worldfood et autres réinterprétations culinaires que les foodistas affectionnent tant. Au contraire, la carte concoctée par le « directeur artistique » Alain Ducasse et ses équipes assume sans distance une cuisine traditionnelle et rustique, dans la forme et de le fond, avec un résultat de très belle tenue, patrimonial pourrait-on presque ajouter, et quelques assiettes particulièrement gourmandes, comme ces ris de veau au foie gras poêlé que les amateurs ne manqueront sous aucun prétexte. On pense aussi à un très beau pâté en croûte, qui pourra sans aucun doute rivaliser avec celui du 114 Faubourg.IMG_0629_Fotor

Aussi, des escargots en coquille, un foie gras de canard confit, une soupe crémeuse d’écrevisse pour les entrées, un filet de sole Nantua, des noix de Saint-Jacques aux poireaux et à la truffe noire, du cassoulet « maison » et de la tête de veau « traditionnelle »..

Le menu du déjeuner (36 €) propose des assiettes sans doute plus simples avec des produits moins nobles, mais reste sur une même ligne gourmande, avec par exemple en entrée un saucisson brioché, accompagné de mâche et vinaigrette truffée, une longe de cochon fermier cuisiné en cocotte, qui n’a pas de fermier que le nom, plat familial s’il en est pour la suite.

Finalement, la seule petite déception viendra sans doute des desserts, sans choix allégé. Le Paris-Brest est sympathique mais ultra crémeux. Même problème pour le nougat glacé « pistache passion », un Savarin à l’Armagniac, des profiteroles ou une île flottante. Rien que du lourd, et nous atteignons sans doute ici la limite du brillant exercice de style, alors que les habitudes diététiques des clients ont évolué, et qu’au moins une proposition de fruits rouges (par exemple) aurait été plus que bienvenue.IMG_0631_Fotor

Le rythme du service mériterait d’être un chouillat plus nerveux. À la décharge des équipes en salle, il est vrai que ce restaurant ne désemplit pas.

À la carte, de 23 à 29 euros pour les entrées, 32 à 48 euros pour les poissons, 25 à 44 euros pour les viandes et 15 euros pour les desserts.

Réservation fortement conseillée, au déjeuner comme au dîner. Pas de voiturier. Deux parkings en sous-sol sont disponibles à proximité.

Pour résumer:

Le(s) plus: Une jolie cuisine de terroir, rustique et gourmande.
Le(s) moins: Des desserts beaucoup trop caloriques
Le Conseil: Demander à ne pas être placé dans la première salle, près de la porte d’entrée.

Conclusion: Pour les amateurs d’À la recherche du temps gastronomique perdu.IMG_0622_Fotor

Benoit
20, rue Saint-Martin
75 004 Paris
Tél.: + 33 1 42 72 25 76
Fax: + 33 1 42 72 45 68
Ouvert tous les jours.
Métro: Hôtel-de-Ville.
restaurant.benoit@wanadoo.fr
www.benoit-paris.com

L’esprit bistrot d’Alain Ducasse, ce sont aussi deux autres adresses à Paris, que nous n’avons pas chroniqué sur ce site à ce jour :

Aux Lyonnais
32, rue Saint Marc
75 002 Paris

Rech
62, avenue des Ternes
75 017 Paris

2 réflexions au sujet de « Benoit * (Alain Ducasse) Paris 4 »

  1. De joyeuses Fetes à vous et les votres, Mr Delmas!
    Brasserie Benoit will cater to those seeking for traditional French cooking that is generally well done. Rather positive, as an experience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


deux + 7 =