Bar Boulud (Daniel Boulud) Londres

boulud_FotorCatégorie : Bistrot.
Avis : Très Bien.
Prix : Raisonnable. 

Daniel Boulud est un des Chefs français « Star » des Etats-Unis, avec plusieurs adresses à son actif  dans la presqu’île de Manhattan, dont le Bar Boulud, le Café Boulud et Boulud SudSon restaurant éponyme a reçu la consécration de trois étoiles au Guide Michelin. Mondialisé, ce chef possède des enseignes à Palm Beach, Montréal, Beijing et Singapour.boulud2_FotorÀ Londres, le Bar Boulud se trouve à l’entre-sol de l’hôtel Madarin Oriental, palace qui abrite aussi le restaurant Dinner by …Hestor Blumenthal.

Ce qu’il y a d’intéressant dans les restaurants français à l’étranger, et particulièrement dans le monde anglo-saxon, c’est qu’on y va certes pour retrouver un peu de notre cuisine et de notre pays, surtout si l’on vit à l’étranger ou lors d’un grand voyage, mais qu’on y retrouve en fait non pas la France et sa gastronomie, mais une certaine idée de la France, et une gastronomie souvent largement fantasmée, conçue pour plaire aux clients des pays qui les accueillent.bar-boulud-ineluctable-charcuterie-plate_Fotor

Qu’en est-il du rapport du fantasme à la réalité culinaire supposément française ici?

Dans la carte, un menu entrée-plat-dessert à 23 £ laisse le choix entre:

Pour les entrées: une soupe de potiron, des sardines marinées ou des rillettes de lapin (accompagnées de cornichons et de moutarde). En plat principal: daurade à la plancha, saucisse de canard ou coq au vin. En dessert: coupe aux agrumes, gateau basque, ou glaces. Tout est frais, simple, gourmand, net et précis dans l’assiette.

À la carte, on distingue les charcuteries  (dont le jambon de cochon de lait à 10 £ ou le fromage de tête à 9,25 £ ) en provenance de Gilles Verot (que l’on retrouve rue Lecourbe et rue Notre-Dame-des-Champs à Paris), en végétarien, les magnifiques et légères « ravioles de courge » à 18 £ et pour les amoureux de la truffe, le « risotto à la truffe blanche » (à 40 ou 70 £ selon).

Une section de la carte est dédiée au « Sausages« : tunisienne, boudin blanc (magnifique avec sa purée maison!) , boudin noir, beaujolaise et saucisse fumée façon « morteau » (compter 10 à 20 pounds selon la taille).

Dans les plats plus traditionnels, le pâté « grand-mère », pâté « grand-père », le pot au feu, lapin à la moutarde, tagine d’agneau sont proposés au client.Bar-Boulud-chac-3-of-4_Fotor

Enfin, les « NY grilled beef burgers« . Daniel Boulud n’est pas un habitué de la grande pomme pour rien, et d’ailleurs, la plupart de nos voisins de tables semblaient avoir opté pour cet emblème de la cuisine américaine. On découvrira le burger YankeeFrenchie ou Piggie (11 à 13 £ ).

Une curiosité dans une carte des desserts très classique : l’île flottante surmontée ici d’un sorbet à la pomme.

Cadre décevant avec une salle très basse de plafond, bruyante. La cuisine est ouverte, les charcuteries en vitrine sur le bar, le tout dans des couleurs jaune et orangées fatiguées, à l’image du Mandarin de Londres, qui aurait besoin d’une rénovation complète.

Service de qualité, jeune, pour partie français. Restaurant très demandé, particulièrement à déjeuner, réservation fortement conseillée.

En résumé :

Le(s) plus : Une gastronomie à la française, de qualité, avec une attention portée à la qualité des produits et une proposition de plats qu’on ne retrouve à dire vrai plus que rarement de nos jours en France.
Le(s) moins : Le cadre en sous-sol. Le bruit.

Conclusion : La visite n’est pas obligatoire pour un français mais sera un plaisir pour les papilles de celui ou celle qui franchira les portes de cet établissement. On pourra même retrouver quelques plats oubliés de notre patrimoine culinaire.

Bar Boulud
Hôtel Mandarin Oriental
66 Knightsbridge
Londres SW1X 7LA
Royaume-Uni
Téléphone : + 44 20 7201 3899
danielnyc.com/barbouludLondon.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


6 + = sept